Impossible de faire un flou artistique avec mon bridge

11
Publié dans : Questions / Réponses

Bonjour,
 
je me suis inscrite à un atelier photo local fin avril, là où je réside, après avoir acheté un appareil numérique juste une semaine avant. J’ai commencé à faire connaissance avec l’appareil que j’avais acheté et qui me stressait beaucoup.
 
J’ai eu dans mes jeunes années, un Canon réflex qui ne m’avait pas posé tous ces rébus ! Entrer dans le monde de la photographie numérique m’a abasourdie ! Et tout est compliqué pour les réglages en ce qui me concerne…
 
Donc j’ai lu et relu votre documentation. Je me suis mise à mitrailler, j’ai vu que c’était vrai qu’il fallait pratiquer, pratiquer.
 
Un premier point noir : impossible de faire un flou artistique. Un deuxième : entre le mode d’emploi papier de l’appareil et ce qui se passe au moment des réglages : un fossé !
 
Et hier soir au club photo, faisant part de tout cela, d’apprendre que mon APN étant un bridge, je ne peux faire du flou artistique. Et que j’ai pas fini de me mordre les doigts de cet achat…
 
C’est un Panasonic Lumix FZ72. Évidemment c’est mon budget qui m’avait amené à faire ce choix d’appareil, et de prix ! Je vais être obligée de faire avec.
 
Mais y-a-t-il un moyen de trouver des explications claires, simples et pédagogiques, pour tirer un meilleur parti de cet appareil à la place de ce mode d’emploi fourni à la vente et sûrement très mal traduit ? Par exemple quelqu’un, avec une pratique expérimentée et maitrisée des bridges ?

Marie-Françoise

Bonjour,
 
je n’ai jamais possédé de bridge, je ne suis donc sans doute pas la personne la mieux placée pour vous en expliquer le fonctionnement. En revanche j’ai pu occasionnellement en utiliser quelques-uns, notamment ceux d’amis.
 
La première chose qui me frappe dans votre question, c’est la phrase qui mentionne le fait qu’il n’est pas possible de faire de flou artistique avec un bridge.
 
Je ne sais pas qui vous a dit ça, mais je ne vois absolument pas le rapport. On peut même en faire avec un compact.
 
Ce qui est vrai en revanche, c’est que la petite taille du capteur d’un bridge limite effectivement les occasions de jouer avec la profondeur de champ.
 

La seule condition pour maîtriser vos flous artistiques est d’avoir accès au mode automatique de Priorité à l’ouverture (ou bien sûr au mode manuel).

 
D’après ce que je vois sur Internet, votre appareil possède cette fonction. Je vois également que votre objectif est un 20-1200mm 1:2.8-5.9. Impressionnant !
 
Ne vous excusez pas d’avoir un tel appareil, il semble avoir de solides arguments & est très bien noté sur Internet.
 
Bonne nouvelle : avec un peu de technique et de pratique, on peut réussir à faire des photos satisfaisantes avec n’importe quel appareil :)
 

Pour faire un flou artistique, il faut jouer sur la profondeur de champ. Il s’agit d’une combinaison entre ouverture du diaphragme et longueur focale.

 
Par exemple, prenez un objet en photo. Zoomez un peu, pour vous situer entre 70mm et 100mm de focale (voire plus si vous le souhaitez/pouvez), puis faites la mise-au-point sur votre objet. Rien que par cette manipulation, votre arrière-plan devrait être un peu plus flou (pour faire simple, plus vous zoomez, plus la profondeur de champ sera réduite).
 
Ensuite, mettez-vous sur mode « Priorité à l’ouverture » de votre appareil (cette fonction est généralement appelée A ou Av), et essayez de choisir l’ouverture la plus grande possible, c’est-à-dire le chiffre F/ le plus petit possible.
 
Voilà, c’est en jouant sur ces deux paramètres que vous arriverez à créer des flous artistiques.
 
Pour aller plus loin, je vous conseille de relire ces trois articles :
> Comprendre l’ouverture en moins de 3 minutes
> Qu’est-ce que la profondeur de champ & comment s’en servir ?
> Les capteurs en photo numérique : enfin comprendre les différences
 
 
Pour finir, je dirais qu’il n’y a pas véritablement de connaissances particulières aux bridges qu’il faudrait maîtriser. Il s’agit plutôt des techniques générales de la photographie, ainsi que les fonctions spécifiques de votre appareil. Mais malheureusement le mode d’emploi ne semble pas très réussi :(
 
J’espère avoir pu vous aider malgré tout !
 

 
Pour poser vos questions, merci d’utiliser la Boîte à questions tout en bas de page. Merci !

(Requêtes ayant mené à cet article)
  • arriere plan flou avec un bridge
  • tuto appareil photo bridge
  • fz300 tuto
  • flou darrière plan bridge
  • flou d arrière plan avec un bridge
  • faire un flou sur appareil photo bridge
  • faire ube photo avec un bridge
  • faire de bonnes photos avec un bridge
  • comment prendre une photo avec flou en arrière plan avec un bridge
  • comment floutr larriere plan avec lappareiile photo bridge?

Vous aimerez aussi...

11 commentaires... et vous ?

(Ce blog existe pour vous, n'hésitez pas à participer pour le faire vivre !)
  1. gladczak marie dit :

    Depuis que j’ai écris ce message, il y a un mois, j’ai continué à pratiquer, pratiquer…
    Est venu ensuite un déclic plaisir. Puis je me suis rendue compte que mes photos changeaient.

    Ensuite j’ai commencé à entrer dans le fonctionnement de l’appareil lui-même avec vos explications, et j’ai continué à appliquer, appliquer… Et il s’est passé plein de choses… L’appareil effectivement n’était pas si mal que ça et avait plein de fonctions que j’ai explorées.

    Et de tranches en tranches photographiques cela évoluait. Et mon appareil me rendait des photos de plus en plus intéressantes. Alors là, je ne me suis plus arrêtée. Et il y a eu des résultats : j’ai réussi à faire du flou mais aussi d’autres prises de vues qui m’ont surprises.

    Et au club photo ils n’en reviennent pas. Parce-que j’ai l’œil et que j’aime créer et ce qui sort de l’ordinaire en attendant de maîtriser la technique. Mais quel plaisir cela a été. Lundi dernier au club j’ai eu de chouettes compliments par les membres du club, ça m’a fait du bien.

    Ce mois de juin a donc été important et heureusement que vous étiez là, en nous boostant et coachant. Merci pour m’avoir répondu, cela m’a touchée et ravie. À bientôt.

    • Tonton Photo dit :

      Merci pour ce retour d’expérience, c’est une excellente nouvelle !
      Sincèrement, je suis ravi que vous ayez pu gagner en qualité de photos, et surtout en plaisir :)
      Bonne continuation dans vos progrès photographiques !

    • delphine dit :

      Bonjour ! Mais comment avez-vous réussi à faire du flou ! J’ai beau essayer… Rien à faire ! Avec le FZ72

      • bechard dit :

        bonjour
        j’ai moi aussi galéré

        pour trouver les bons réglages pour mon appareil j’ai aussi un fz72.
        j’ai mis sur mon blog photos mes réglages que j’utilise. pour le floue f2.8 ou f3.2 amitiés josé

  2. Kilroy dit :

    Heureux possesseur d’un EOS 5DII, j’ai investi il y a quelques temps dans un Fujii X10. Le reflex c’est bien, mais pour tous les jours c’est un peu lourd.
    Le Fujii est équipé d’un 28-112 avec une ouverture impressionnante : 2 à 2.8. Pourtant, la petite taille du capteur fait qu’il est très difficile d’avoir des arrière plans flous à moins de prendre des sujets proches à 112mm et à pleine ouverture.
    Je comprends donc parfaitement la question de Marie et pour moi il n’y a pas vraiment de solution.

    Un autre reproche que je ferais au compact (et je pense que c’est pareil pour les bridges) concerne le plaisir de photographier. On est bien plus à l’aise l’œil dans un viseur que l’appareil à bout de bras. Cela permet également d’avoir un contrôle sans égal sur le cadrage. Par ailleurs, mon compact est doté d’une foultitude de possibilités qui rendent son utilisation fort compliquée. Pour être honnête, certains sont très utiles, mais d’autres le seraient bien plus s’ils étaient appliqués en post production.

    Au final, je n’ai pas pu me résoudre à emporter mon compact partout avec moi. Ce n’est qu’un bloc note utilitaire qui sert quand je ne souhaite pas emporter l’artillerie lourde.

    Pour Marie : même si l’investissement financier est fort différent, je pense que vous devriez tester un reflex (en emprunter un dans votre club) pour voir ce que ça donne concrètement. Ca revient à mettre le doigt dans un engrenage fatal à son compte bancaire (et ses lombaires), mais pour moi ça n’est pas comparable.

    • Tonton Photo dit :

      Merci pour votre partage d’expérience !
      En effet la seule solution est de jouer sur la focale et l’ouverture, ce qui peut parfois être source de frustration.

      Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que le plaisir est plus grand dans l’œil du viseur, ainsi que sur le fait que les appareils d’aujourd’hui sont bourrés d’options qui complexifient les menus de l’appareil sans faire preuve d’une réelle utilité. Il s’agit souvent d’une bonne raison pour les fabricants d’augmenter les tarifs, ou de prétexter la nouveauté pour vendre de nouveaux produits.

      Je suis également d’accord avec vous sur le fait que le plaisir d’utilisation d’un reflex est incomparable. Mais je suis également convaincu que l’on peut se faire plaisir avec des appareils moins coûteux lorsque l’on débute en photographie et que l’on ne souhaite pas y mettre un budget trop important tout de suite. C’est en ça que je voulais rassurer Marie, car je sais que certains photographes (pros ou amateurs) ont tendance à dénigrer tout matériel d’entrée de gamme, ou tout matériel autre qu’un réflex. Ce qui n’a fait que décourager Marie plutôt que de la motiver dans son envie de se mettre à la photo.

      Toutefois il est certain qu’après quelques progrès, et si l’on souhaite aller plus loin en photo, on se trouvera vite limité par un bridge ou un compact…

      Votre conseil de tester un réflex en club photo est très bon.

      Les hybrides sont également en train de devenir une excellente alternative au réflex, même si l’on en est qu’au début de cette technologie.

  3. Bonjour,

    Juste pour apporter de l’eau au moulin concernant les bridge et le flou artistique. Ce type de flou est moins simple à obtenir avec un bridge, car souvent, ces appareils sont équipés de capteurs plus petits que les reflex. La relation entre profondeur de champ et taille de capteur est connue : à ouverture égale, la profondeur de champ est inversement proportionnelle à la taille du capteur : a la même ouverture, la profondeur de champs sera moindre sur un FF que sur un APS-C, elle même moins importante que sur un bridge équipé d’un capteur plus petit, et elle même moins importante que sur un téléphone portable équipé d’un capteur minuscule.

    C’est personnellement ce qui m’a fait passer du bridge au reflex (je voulais faire des flou car sur des portraits, il y a toujours un petit détail dans l’arrière plan qui vient gâcher la photo et attire le regard).

    Voila, juste pour apporter un peu d’eau au moulin…
    Le dernier article de removebeforeflight : Activité aéro et mise à jour du blogMy Profile

    • Tonton Photo dit :

      Bonjour removebeforeflight,
      merci pour ton commentaire qui est tout à fait exact.
      Je voulais juste expliquer à Marie-Françoise que le fait d’avoir un bridge n’empêche pas de faire un flou d’arrière-plan. Mais tu as entièrement raison, pour préciser l’explication on obtient effectivement des flous d’arrière-plan plus importants (donc profondeur de champ réduite) avec un réflex plein-format, qu’avec un APS-C, qu’avec un bridge, etc…

  4. Mini coco dit :

    Habituée au bridge (lumix panasonic) je suis l’heureuse proprio d’un canon eoS 1200d depuis janvier dernier je découvre votre blog qui est très très intéressant pour les novices que je suis avec un vocabulaire simple et accessible pour tous. Vos commentaires me sont précieux et bravo pour ce blog

  5. jean bosredon dit :

    C est vrai que le meilleur des appareils ,c est quand meme le réflex.Mais c est aussi le plus cher.Personellement je posséde un bridge et j estime que les photos ne sont quand meme pas trop mal dans l ensemble,enfin techniquement.Pour le flou artistique,oui c est plus compliqué qu avec un réflex,mais on peut aussi faire du flou avec photoshop,donc ce n est pas vraiment un probléme.Je reprocherai plutot le manque de réactivité par rapport au réflex.Qoique il semble que des progrés aient été faits dans ce domaine.Donc,pour un simple amateur,un bridge peut etre un bon investissement,si on ne veut pas dépenser trop d argent,mais prendre quand meme du plaisir en photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Affichez la dernière publication de votre blog dans ce commentaire

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin