Tonton Photo

Découvrez mon livre ! « Les coulisses d’une photo – 30 photos décryptées pour progresser et s’inspirer » Pour comprendre de manière très concrète comment se construit une photo, comment raconter une histoire ou restituer une ambiance… avec des mots simples !

Infos et avis des lecteurs sur mon livre : Les coulisses d'une photo - 30 photos décryptées pour progresser et s'inspirer, par Clément Racineux / Tonton Photo

Comment photographier le brouillard ? Mes 6 conseils

26 Commentaires
L’automne est arrivé, et les lumières ont déjà changé. Le brouillard fait à nouveau son apparition au petit jour, et c’est une bonne occasion de faire des photos un peu différentes à l’atmosphère très marquée.

 

Le problème

Les atmosphères de brouillard sont moins faciles qu’il n’y paraît à rendre en photo. En effet, l’appareil photo peut avoir du mal à exposer correctement si vous photographiez en mode automatique.
 
Par ailleurs le brouillard atténue les contrastes et les couleurs, ce qui est renforcé par le capteur de notre appareil photo qui ne sait pas rendre les subtilités de couleurs et de contrastes autant que l’œil humain. Résultat, il donne des couleurs sombres, des contrastes pâles et des images ternes, voire tristes.
 
Enfin, le brouillard provoque du bruit dans l’image et révèle sans concession les taches éventuellement présentes sur votre capteur… Bref, le brouillard en photo, c’est un peu galère 😉
 
Voici donc 6 conseils issus de mon expérience pour réaliser de jolies photos de brouillard :
 

1/ L’exposition

Veillez à ne pas sur-exposer ou sous-exposer la scène (si vous photographiez en mode automatique ou semi-automatique, vous pouvez utiliser la compensation d’exposition pour augmenter ou diminuer la luminosité dans votre image). En effet, le brouillard a tendance à homogénéiser la luminosité de la scène et, selon les cas, perturber le calcul d’exposition de votre appareil photo qui aura tendance à trop éclaircir ou trop assombrir l’image.
 

2/ La sensibilité

Veillez aussi à ne pas trop monter en sensibilité : les gouttelettes d’eau qui composent le brouillard forment une texture non homogène qui prend une apparence similaire à du bruit numérique. Pour ne pas amplifier ce phénomène, j’essaie personnellement de ne pas dépasser les 400 ISO.
 

3/ La composition

Pour rendre votre photo intéressante, cadrez de manière à mettre en évidence le brouillard et le fait que celui-ci enveloppe littéralement le décor. Ainsi, vous pourrez par exemple composer une image où le sujet est seul voire petit dans le brouillard pour renforcer ce sentiment d’être enveloppé dans la brume.

Comment photographier le brouillard ? Promeneur en Baie de Somme © Clément Racineux / Tonton Photo

Silhouette fantomatique sur la plage, dans le brouillard en Baie de Somme – Nikon D200 – Sigma 17-50mm F/2,8 à 17mm – 1/100 – F/18 – ISO 320 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? En Baie de Somme © Clément Racineux / Tonton Photo

La même scène sans être humain mais avec un passage de mouettes dans le brouillard en Baie de Somme – Nikon D200 – Sigma 17-50mm F/2,8 à 17mm – 1/100 – F/18 – ISO 320 © Clément Racineux / Tonton Photo


 

4/ L’observation

La technique principale pour photographier le brouillard va peut-être vous surprendre, mais pour moi elle consiste surtout à bien observer les véritables couleurs et contrastes de la scène que je photographie, puis à les ancrer dans ma mémoire pour leur rendre justice au post-traitement.
 
Observez donc attentivement la scène pour retenir les subtilités de couleurs (notamment la température de couleurs) et de contrastes.

Comment photographier le brouillard ? © Clément Racineux / Tonton Photo

Brouillard matinal incroyablement coloré – Nikon D3s – Sigma 24-70mm F/2,8 à 32mm – 1/100 – F/9 – ISO 200 © Clément Racineux / Tonton Photo


 

Ce travail d’observation est un excellent exercice qui vous servira pour tous les autres aspects de votre pratique photographique.
À force de repérer autour de vous les subtilités de teintes, de couleurs, de contrastes et de lumières, vous verrez que le quotidien devient plus beau, plus intéressant, plus poétique 🙂

 

5/ Le post-traitement

Post-traitez pour rétablir les vraies couleurs et les vrais contrastes… mais aussi pour retirer les taches de capteurs ! En effet, le brouillard crée de grandes zones de gris neutre dans votre image, idéales pour révéler les taches éventuellement présentes sur votre capteur… surtout si vous choisissez une ouverture réduite ! (F/ grand chiffre pour assurer une grande profondeur de champ).
 
Côté contraste et couleurs, restez sur des couleurs peu saturées et des contrastes peu prononcés. En effet il faut conserver l’atmosphère d’origine du brouillard qui, la plupart du temps, pose un voile cotonneux sur la scène qui se présente à nous.
 

Exemple avant/après :

Comment photographier le brouillard ? Arbres au petit matin © Clément Racineux / Tonton Photo

Image brute (Raw) en sortie de capteur, avant post-traitement dans Lightroom : les couleurs sont grises, presque totalement désaturées, alors qu’elles ne l’étaient pas dans la réalité où je pouvais bel et bien distinguer la couleur des arbres. Par ailleurs le brouillard révèle les taches présentes sur mon capteur ! (indiquées par les flèches vertes)
Nikon D3s – Sigma 70-200mm F/2,8 à 145mm – 1/250 – F/8 – ISO 200 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? Arbres au petit matin © Clément Racineux / Tonton Photo

Après post-traitement dans Lightroom : j’ai pu restituer les véritables couleurs de la verdure dans le brouillard matinal, et corriger les taches de mon capteur.
Nikon D3s – Sigma 70-200mm F/2,8 à 145mm – 1/250 – F/8 – ISO 200 © Clément Racineux / Tonton Photo


 

6/ Guettez et anticipez les bonnes occasions

Pour avoir l’occasion de prendre de jolies photos de brouillard, levez-vous tôt ! C’est le meilleur moyen de rencontrer des situations brouillardeuses intéressantes.
Sinon, emmenez votre appareil photo avec vous autant que possible. Ainsi, en allant tôt au travail le matin, vous aurez peut-être l’occasion de vous arrêter quelques minutes sur le chemin pour photographier une belle scène ou une ambiance intéressante, enveloppée dans le brouillard matinal.

Comment photographier le brouillard ? Vol de canards sauvages © Clément Racineux / Tonton Photo

Vol de canards sauvages dans le brouillard matinal – Nikon D3s – Sigma 70-200mm F/2,8 à 145mm – 1/500 – F/6,4 – ISO 400 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? Phare du Hourdel en Baie de Somme © Clément Racineux / Tonton Photo

Le phare du Hourdel dans le brouillard en Baie de Somme – Nikon D200 – Sigma 17-50mm F/2,8 à 17mm – 1/80 – F/18 – ISO 320 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? Les falaises d'Ault en Baie de Somme © Clément Racineux / Tonton Photo

Brouillard sur les falaises d’Ault, dans la Somme. On ne distingue plus de séparation entre ciel et mer 🙂 Par ailleurs, grâce au post-traitement, j’ai pu restituer les couleurs de la végétation rase au sommet des falaises, alors que le fichier photo brut (Raw) donnait des couleurs grises, désaturées.
Nikon D200 – Sigma 70-200mm F/2,8 à 70mm – 1/120 – F/6,3 – ISO 320 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? Silhouette de cormoran © Clément Racineux / Tonton Photo

Silhouette de cormoran dans le brouillard matinal – Nikon D3s – Sigma 70-200mm F/2,8 à 200mm – 1/320 – F/9 – ISO 400 © Clément Racineux / Tonton Photo


Comment photographier le brouillard ? Lever de soleil © Clément Racineux / Tonton Photo

Incroyable lever de soleil dans le brouillard givré de l’hiver. Le genre de scène qui vous récompense de vous être levé tôt ! 🙂
Nikon D3s – Sigma 70-200mm F/2,8 à 145mm – 1/250 – F/6,4 – ISO 400 © Clément Racineux / Tonton Photo


 

Pour conclure, je vous encourage à profiter de l’automne pour vous exercer à faire de jolies photos du brouillard ! C’est un défi intéressant que de réfléchir à des compositions mettant en valeur ce voile d’humidité qui nous recouvre parfois… et un excellent exercice pour améliorer votre créativité !

N’hésitez pas à me dire en commentaires si mes conseils vous ont aidé, ou si vous avez vous-même des conseils à partager avec les autres photographes de la communauté Tonton Photo !
 
Comment photographier le brouillard ? Tuto photo par Tonton Photo
 
Tutoriel et inspiration : 8 conseils pour photographier l'automne et ses couleurs © Tonton Photo→ Pour aller plus loin sur les photos de saison, je vous encourage à lire ou relire mon article « 8 conseils pour photographier l’automne, ses couleurs et son atmosphère » !

26 Commentaires

  1. Gervreau

    4 novembre 2018

    Justement, ce matin (avant de découvrir ce post) séance photo avec des amis (qui m’ont donné les mêmes conseils).
    Donc je confirme. Bien vu ! Et merci.

    Répondre
  2. Jean louis

    4 novembre 2018

    Salut tonton ,
    Merci de tes avis et conseils , c’est toujours un grand plaisir de suivre ton travail , et la manière dont tu partages ton savoir .
    Cordialement ,
    Jlc@

    Répondre
  3. Patricia

    4 novembre 2018

    Bien cher tonton,
    Quel bonheur de vous lire à chaque fois! Vos précieux conseils dispensés si pédagogiquement ( des mots simples à la portée des débutants) m’ont fait faire des progrès indéniables.
    Il me tarde de mettre celui-ci en pratique, il tombe à pic 🙂
    En vous remerciant chaleureusement pour votre investissement dans notre passion❣️
    Photographiquement vôtre ;))
    Patricia, fidèle lectrice

    Répondre
  4. regine brun

    4 novembre 2018

    Bonsoir
    Merci de ces bons conseils, mais du coup impossible de faire de belles photos sans post traitement.
    Hormis les logiciels payants y’en a t’il un correct gratuit, suis au chômage pour l’instant et pas de gros moyens.
    Merci pour tes conseils.
    Cordialement

    Répondre
  5. Tonton Photo

    4 novembre 2018

    Bonjour Régine,
    il existe des logiciels de post-traitement gratuits, comme RawTherapee, Photivo ou encore Darktable.
    À l’occasion je publierai un article ou des tests à ce sujet !
    Tonton Photo Articles récents..Rencontrons-nous à Paris les 9 et 10 novembre 2018 !My Profile

    Répondre
  6. SOURDEAU Jean-Pierre

    4 novembre 2018

    Bonsoir,
    Merci pour ces excellents conseils à mettre en pratique.. (sur le terrain et post..) d’autant que je viens de « rater » un joli chevreuil dans une brume matinale..
    Au plaisir de vous suivre ..
    Cordialement
    Jean-Pierre..

    Répondre
  7. gobois64

    5 novembre 2018

    Merci tonton pour cet excellent article sur la photo de brouillard tout à fait de saison 🙂 Bon je vois que je ne suis pas le seul à avoir des tâches sur mon capteur ! Est-il nécessaire de le faire nettoyer par un pro ou bien simplement agir en post-traitement ?
    Bonne continuation !

    Répondre
    • Tonton Photo

      5 novembre 2018

      Bonjour Gérard,
      merci. Je pense qu’il ne faut pas trop traîner à nettoyer un capteur sale. J’ai commis cette erreur sur un précédent boîtier, et résultat il a fallu renvoyer l’appareil chez Nikon pour un nettoyage plus en profondeur car le photographe du coin n’arrivait pas à le nettoyer…
      Tonton Photo Articles récents..Rencontrons-nous à Paris les 9 et 10 novembre 2018 !My Profile

      Répondre
  8. Jeanot

    5 novembre 2018

    Merci pour ces excellent conseils
    Concernant un logiciel gratuit : Fastone Image Viewer , lequel j’utilise et que l’on peut télécharger facilement par Clubic
    Bonne journée

    Répondre
  9. DURAND

    5 novembre 2018

    Encore de judicieux conseils, comme toujours. Je m’étais un peu aventuré à des prises de vues dans le brouillard, mais j’ai souvent été déçu. Il me faut retenter à l’aide de ces recommandations. Merci Tonton.

    Répondre
  10. IGONET(pivoine)

    5 novembre 2018

    Bonjour TONTON,
    MERCI pour vos précieux conseils, magnifique!!! en plus j’aime prendre des photos dans la nature au lever du soleil, ce fût le cas cet été. Avec le brouillard ce doit être une merveilleuse expérience!! je vais tester!

    Bien cordialement
    Sylvie

    Répondre
  11. Vincent Marie-Christine

    5 novembre 2018

    Bonsoir Tonton !
    Merci pour vos judicieux conseils.
    Je suis en rando demain, j’espère avoir du brouillard pour tout mettre en pratique.
    A bientôt de vous lire.
    Photographiquement vôtre.
    Marie-Christine

    Répondre
    • Tonton Photo

      5 novembre 2018

      Bonsoir Marie-Christine, on y croit, avec un peu de chance vous aurez le brouillard ! Bon pas trop longtemps quand même pour ne pas gâcher la rando, mais suffisamment pour avoir le temps de faire quelques belles images 😉
      Tonton Photo Articles récents..Rencontrons-nous à Paris les 9 et 10 novembre 2018 !My Profile

      Répondre
  12. Stef

    6 novembre 2018

    Très bon article, et tout à fait de saison ! Moi ce que j’aime, c’est utiliser le brouillard dans mes compositions pour isoler un sujet. Cela permet de faire de très belles compositions minimalistes, ou tout au moins d’exclure naturellement certains éléments de mon cadre. Bien cordialement, Stef
    Stef Articles récents..5 bons conseils pour booster sa motivation en photographieMy Profile

    Répondre
  13. Zebtor

    6 novembre 2018

    Bonjour et merci pour ce tuto très intéressant. Toutefois, je souhaiterais faire une petite mise au point orthographique car une erreur récurrente est présente aussi bien dans le tuto que dans au moins un des commentaires, à propos de tache et tâche. C’est pas de ma faute, je la vois, elle me saute aux yeux, et ça m’ééééééééénerve, du coup je prends la liberté de faire un p’tit tuto général sur cet épineux et délicat sujet, en lieu et place d’un commentaire élogieux sur les vertus du brouillard, désolé Tonton.
    Alors, une bonne fois pour toutes, hein : la TACHE est celle sur ton capteur ou ton pantalon, et ta TÂCHE (ton travail), c’est de l’enlever, et pis voilà.
    Malgré la tache de café qui orne ta chemise (ton tailleur) ce matin, tu vas en changer et tâcher d’être à l’heure à ton rendez-vous, par exemple… La tache salit, la tâche fatigue, c’est pas pareil, voyez !

    Bon, c’est compris, on ne vous y reprendra plus ? Bieeeeeen ! Vous tâcherez d’y penser, promis ?
    Allez, à la revoyure, et désolé d’intervenir à côté du propos, mais ceci me semblait nécessaire et profitable à tous. Pour le reste, encore bravo et merci. Xavier

    Répondre
    • Tonton Photo

      6 novembre 2018

      Ha ha, merci Xavier pour ce commentaire tout à fait pertinent ! Je suis aussi tatillon que toi sur l’orthographe, mais voilà une belle grosse faute donc honte à moi, quelle tache je fais sur ce coup 😉 Voilà qui est corrigé !
      Tonton Photo Articles récents..Rencontrons-nous à Paris les 9 et 10 novembre 2018 !My Profile

      Répondre
  14. yannick

    8 novembre 2018

    Bonsoir , Malheursement je ne peut pas venir te rencontre a paris car je travail et de plus c’est mon week-end astreinte , a bientôt .

    Yannick

    Répondre

Laissez un commentaire

Attention : l'image que vous tentez de publier n'est pas valide. Si vous publiez votre commentaire, elle ne s'y affichera pas. Relisez d'abord les recommandations sur les formats d'images.

  Formats acceptés : GIF, PNG, JPG, JPEG. Largeur/Hauteur maximum : 1000px.
Merci de respecter ces dimensions sinon la photo sera trop lourde et la page sera lente à afficher pour tout le monde !
Pour redimensionner votre image, vous pouvez utiliser ce service gratuit : www.bloggif.com/resize (mettre 1000px dans chaque case de largeur/hauteur).
CommentLuv badge

SUR LE MÊME THÈME