8 conseils pour photographier l'automne, ses couleurs & son atmosphère

8 conseils pour photographier l’automne, ses couleurs & son atmosphère

Les belles couleurs d’automne sont arrivées dans la nature, et il n’est pas toujours facile de rendre en photo ce que l’on trouve beau dans la réalité. Voici donc quelques conseils et une trentaine de photos qui, j’espère, vous inspireront et vous pousseront à sortir votre appareil pour capter toute cette vie automnale !

Au sommaire :

 

1/ Capturer les éléments caractéristiques de l’automne

Qu’est-ce qui caractérise l’automne ?

La pluie, l’humidité, les champignons, les araignées, les pommes de pin, les feuilles mortes…

C’est donc tout ou partie de cette liste qu’il faut essayer de photographier pour restituer l’ambiance de cette saison. Voici quelques exemples :

Petit champignon après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

Petit champignon après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

Avec l'humidité automnale, les araignées sont de sortie ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Avec l’humidité automnale, les araignées sont de sortie ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Une amanite tue-mouches brisée parmi les feuilles mortes © Clément Racineux / Tonton Photo

Une amanite tue-mouches brisée parmi les feuilles mortes © Clément Racineux / Tonton Photo

Mélange des eaux de rivière et de boue, provoqué par de fortes pluies automnales © Clément Racineux / Tonton Photo

Mélange des eaux de rivière et de boue, provoqué par de fortes pluies automnales © Clément Racineux / Tonton Photo

Pomme de pin, feuilles mortes, couleurs brunes et rousses... pas de doute, on est bien en automne ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Pomme de pin, feuilles mortes, couleurs brunes et rousses… pas de doute, on est bien en automne ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Contraste entre les couleurs chatoyantes de cette feuille esseulée et la froideur de l'asphalte... © Clément Racineux / Tonton Photo

Contraste entre les couleurs chatoyantes de cette feuille esseulée et la froideur de l’asphalte… © Clément Racineux / Tonton Photo

Pas besoin d'aller bien loin : cette toile d'araignée se trouvait entre les barreaux de l'escalier à l'extérieur de mon immeuble ;) © Clément Racineux / Tonton Photo

Pas besoin d’aller bien loin : cette toile d’araignée se trouvait entre les barreaux de l’escalier à l’extérieur de mon immeuble ;) © Clément Racineux / Tonton Photo

Petite astuce : n’hésitez pas à sortir votre appareil juste après la pluie

Premièrement l’humidité est une composante visuelle de l’automne, et deuxièmement, les gouttes de pluie sont idéales pour créer de jolis bokeh !
 

2/ Capter les éléments isolés

Vous pouvez par exemple repérer les feuilles de couleurs qui sont isolées au milieu d’une couleur dominante :

Photographier l'automne et ses couleurs : quelques feuilles rouges au milieu d'une végétation encore toute verte © Clément Racineux / Tonton Photo

L’élément isolé : quelques feuilles rouges au milieu d'une végétation encore toute verte © Clément Racineux / Tonton Photo

Photographier l'automne et ses couleurs : une fougère jaune au milieu d'une marée de fougères sèches et rousses, et du vert de la forêt © Clément Racineux / Tonton Photo

L’élément isolé : une fougère jaune au milieu d’une marée de fougères sèches et rousses, et du vert de la forêt © Clément Racineux / Tonton Photo

Photographier l'automne et ses couleurs : une feuille rousse prête à tomber, au milieu de feuilles encore toutes vertes © Clément Racineux / Tonton Photo

L’élément isolé : une feuille rousse prête à tomber, au milieu de feuilles encore toutes vertes © Clément Racineux / Tonton Photo

Photographier l'automne et ses couleurs : une branche de feuilles dont le splendide dégradé de couleurs va du rouge vif au orange, sur fond de végétation verte © Clément Racineux / Tonton Photo

L’élément isolé : une branche de feuilles dont le splendide dégradé de couleurs va du rouge vif au orange, sur fond de végétation verte © Clément Racineux / Tonton Photo

Photographier l'automne et ses couleurs : une branche de jolies feuilles vertes isolée au milieu de la rousseur de feuilles et branches mortes © Clément Racineux / Tonton Photo

L’élément isolé : une branche de jolies feuilles vertes isolée au milieu de la rousseur de feuilles et branches mortes © Clément Racineux / Tonton Photo

 

3/ Repérer les formes

La nature dévoilent souvent des éléments très graphiques, et l’automne est une bonne saison pour les capturer avec votre boîtier photo ! Voici quelques exemples :

Forme abstraite créée par le chapeau d'un petit champignon :) © Clément Racineux / Tonton Photo

Forme abstraite créée par le chapeau d’un petit champignon vu du dessus :) © Clément Racineux / Tonton Photo

Jolie volute d'une fronde de fougère morte © Clément Racineux / Tonton Photo

Jolie volute d’une fronde de fougère morte © Clément Racineux / Tonton Photo

Les belles formes symétriques d'une fougère dans un rayon de soleil © Clément Racineux / Tonton Photo

Les belles formes symétriques d’une fougère dans un rayon de soleil © Clément Racineux / Tonton Photo

Formes abstraites composées du chapeau d'un petit champignon et de feuilles aux couleurs variées © Clément Racineux / Tonton Photo

Formes abstraites composées du chapeau d’un petit champignon et de feuilles aux couleurs variées © Clément Racineux / Tonton Photo

 

4/ Restituer l’explosion des couleurs

Pour montrer l’explosion des couleurs, il faut généralement rechercher le contraste entre deux couleurs au minimum, voire plus si possible. L’impact visuel est ainsi plus fort que de montrer une couleur unique.

Des feuilles brunes, rousses, jaunes et vertes, et le bleu du ciel, le tout se reflétant dans l'eau... l'automne est magnifique ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Des feuilles brunes, rousses, jaunes et vertes, et le bleu du ciel, le tout se reflétant dans l’eau… l’automne est magnifique ! © Clément Racineux / Tonton Photo

Du jaune, du vert, du brun, il n'y a qu'en automne que l'on voit toutes ces couleurs © Clément Racineux / Tonton Photo

Du jaune, du vert, du brun, il n’y a qu’en automne que l’on voit toutes ces couleurs © Clément Racineux / Tonton Photo

Une feuille d'un magnifique rouge rubis au beau milieu de feuilles rousses... © Clément Racineux / Tonton Photo

Une feuille d'un magnifique rouge rubis au beau milieu de feuilles rousses… © Clément Racineux / Tonton Photo

Ah ces couleurs d'orange sanguine, splendide ! Notez le bokeh dû à l'humidité et au ciel trouant à travers les branchages © Clément Racineux / Tonton Photo

Ah ces couleurs d’orange sanguine, splendide ! Notez le bokeh dû à l’humidité et au ciel trouant à travers les branchages © Clément Racineux / Tonton Photo

 

5/ Jouer avec la profondeur de champ & l’isolement du sujet

Vous l’aurez sans doute remarqué sur toutes ces photos, je joue beaucoup avec la profondeur de champ. En effet, il est difficile de rendre intéressante une photo où la scène est très chargée visuellement. Or c’est le cas lorsque l’on photographie les environnements de feuilles, d’épines de pin, d’herbes, de baies, etc…
 

Si vous choisissez une trop grande profondeur de champ, on ne saura pas où poser leur regard en regardant votre photo

Qu’avez-vous voulu montrer dans votre cliché ? On ne le sait pas car la scène est très chargée (par exemple des feuillages), et tout est photographié sur le même plan de netteté.
 

À l’inverse, le fait de choisir une profondeur de champ faible permet d’isoler visuellement un élément du reste de la scène, tout en conservant dans le flou les couleurs des autres éléments. Ainsi, le sujet de votre photo est mis en évidence.

 
Si vous photographiez en mode automatique, choisissez donc le mode A ou Av (mode Priorité à l’Ouverture), et sélectionnez des grandes ouvertures (donc F/ petit chiffre) pour assurer une profondeur de champ réduite.
 
(Si vous ne maîtrisez pas le concept de profondeur de champ, je vous invite à lire cet article : Qu’est-ce que la profondeur de champ & comment s’en servir ?)
 

Enfin, rapprochez-vous du sujet

Prendre un arbre de loin, aussi coloré soit-il, est difficile à rendre intéressant. Il faut bien soigner son cadrage, et l’environnement dans lequel se trouve l’arbre joue également beaucoup dans l’intérêt de l’image.
 
Il sera donc plus facile, dans la majorité des cas, de vous rapprocher et de photographier les feuilles en plan rapproché. C’est le cas de beaucoup de photos prises ici, comme vous aurez pu le constater.
 
Bien évidemment, ce conseil n’est pas une règle générale. Il est parfaitement possible de photographier un arbre en pied et d’en faire une belle image. Je veux juste expliquer que dans bien des cas, c’est une situation qui n’est pas simple. Prendre des plans serrés vous permettra de faire des photos de l’automne juste à côté de chez vous, sans vous soucier de l’environnement immédiat (par exemple peu importe si vous photographiez les feuilles d’un arbre sur un parking, on ne verra pas le parking).
 

6/ Choisir les heures dorées

Vous vous en souvenez peut-être, j’en parlais dans les 5 types de lumières à connaître pour donner du caractère à vos photos : les heures dorées, ce sont ces heures de début ou de fin de journée où le soleil est rasant, et où la température de couleurs est chaude, dans les tons orangés.
 
Dans le cadre de la photo d’automne, ces heures sont idéales car elles mettent bien en valeur l’explosion des couleurs : toutes les couleurs possédant du jaune et du rouge vont être dynamisées par les rayons du soleil, qui vont rendre ces teintes plus intenses (notamment les couleurs brunes et rousses que l’on trouve par exemple dans les feuilles mortes).
 

L’idéal est de pouvoir sortir votre appareil photo pendant les heures dorées… et juste après la pluie !

Cette configuration météo ne se présente pas tous les jours, mais quand tout se conjugue, ne manquez pas l’occasion ! C’est le cas de la majorité des photos présentées ici.
 

7/ Photographier en rétro-éclairage

Profitez des heures dorées pour photographier les feuillages en rétro-éclairage, c’est-à-dire avec le soleil dans le dos des feuilles (pas dans le votre donc, mais face à vous… oulalah, cette phrase devient compliquée ;) ).
 
Ainsi votre sujet est éclairé par l’arrière, ce qui permet de bien marquer sa silhouette, mais aussi de faire exploser les couleurs et, avec un peu de maîtrise, de capturer de magnifiques halos lumineux.
 
Voici quelques exemples :

Feuillage multicolore, baigné dans le rétro-éclairage des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Feuillage multicolore, baigné dans le rétro-éclairage des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Jolie feuille dont la silhouette se détache parfaitement de l'arrière-plan grâce au rétro-éclairage © Clément Racineux / Tonton Photo

Jolie feuille dont la silhouette se détache parfaitement de l’arrière-plan grâce au rétro-éclairage © Clément Racineux / Tonton Photo

Araignée rétro-éclairée et enveloppée par le halo lumineux des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Araignée rétro-éclairée et enveloppée par le halo lumineux des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Feuillage multicolore et rétro-éclairé par la lumière des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Feuillage multicolore et rétro-éclairé par la lumière des heures dorées © Clément Racineux / Tonton Photo

Détail de la fronde d'une fougère morte, rétro-éclairée et baignant dans un halo lumineux © Clément Racineux / Tonton Photo

Détail de la fronde d’une fougère morte, rétro-éclairée et baignant dans un halo lumineux © Clément Racineux / Tonton Photo

 

8/ Pratiquer la macro-photographie

Si vous êtes équipés d’un objectif macro, profitez de l’automne pour vous faire plaisir !
Il existe beaucoup de détails à photographier : les nervures des feuilles, le détail d’un champignon, une araignée en plein travail, les gouttes d’eau piégées dans sa toile, etc.
 
Voici quelques exemples :

Champignons perçant les feuilles mortes, juste après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

Champignons perçant les feuilles mortes, juste après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

Petite araignée se réfugiant sur une branche pour éviter les gouttes de pluie. Notez en arrière-plan les couleurs automnales : vert, brun, roux, jaune. J'ai volontairement cadré pour que l'araignée se trouve dans le cercle jaune © Clément Racineux / Tonton Photo

Petite araignée se réfugiant sur une branche pour éviter les gouttes de pluie. Notez en arrière-plan les couleurs automnales : vert, brun, roux, jaune. J’ai volontairement cadré pour que l’araignée se trouve dans le cercle jaune © Clément Racineux / Tonton Photo

Petit champignon au milieu des feuilles bariolées © Clément Racineux / Tonton Photo

Petit champignon au milieu des feuilles bariolées © Clément Racineux / Tonton Photo

Les nervures d'une feuille morte dont la couleur est splendide © Clément Racineux / Tonton Photo

Les nervures d’une feuille morte dont la couleur est splendide © Clément Racineux / Tonton Photo

Minuscule araignée travaillant sur sa toile, dans une barre d'escalier en ville, juste après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

Minuscule araignée travaillant sur sa toile, dans une barre d’escalier en ville, juste après la pluie © Clément Racineux / Tonton Photo

 

Matériel utilisé et choix d’exposition

Les photos présentées ici ont été prises sur une durée d’une semaine soit en forêt… soit en ville ! Au moins un tiers de ces images ont été prises tout près de chez moi, sur un terre-plein arboré d’environ 10 mètres de long par 3 mètres de large, entre une route et un parking. Certaines photos ont même été prises dans des escaliers métalliques en zone urbaine. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas sortir votre appareil :)
 
Côté matériel, j’ai utilisé 4 objectifs pour ces images : un 24-70mm F/2.8, un 50mm F/1.8, un 70-200mm F/2.8, et un 105mm macro F/2.8.
 
Côté ouverture, comme évoqué précédemment dans le conseil n°5, j’ai privilégié des grandes ouvertures (donc F/ petit chiffre) afin de provoquer une faible profondeur de champ et bien mettre en évidence le sujet de chacune de mes photos. Ces ouvertures vont de F/2 à F/5.6 en général.
Pour la macro je suis à F/4 pour le petit champignon, F/5 pour les nervures de la feuille rousse, et F/8 pour les araignées (la profondeur de champ d’un objectif macro étant naturellement très réduite, si j’ouvrais à F/2.8 je ne verrais nettement qu’un morceau de patte ;) Il me faut donc réduire l’ouverture pour agrandir la profondeur de champ et avoir une chance de photographier nettement la tête et l’abdomen de l’araignée).
 

Conclusion

Sur le chemin de vos trajets quotidiens (pour aller faire vos courses, pour aller au travail, etc.), observez-bien l’environnement : vous y repérerez certainement un arbre au feuillage tout jaune, ou tout rouge, ou multicolore, une toile d’araignée avec un joli arrière-plan, ou encore une branche qui créé un joli reflet sur la rivière… Ce travail d’observation est important, car il vous permet de repérer les lieux où vous reviendrez avec votre appareil photo. Mais ne traînez pas, car ces couleurs vives ne durent que quelques jours !
 

Pour récapituler, je vous conseille de photographier aux heures dorées et/ou juste après la pluie, et d’essayer de vous concentrer sur des détails et des couleurs typiques de l’automne, et surtout d’en faire un sujet bien identifiable dans votre image.
Bref, faites-bien fonctionner votre sens de l’observation !

 

J’espère que ces quelques conseils et images vous inspireront et vous motiveront pour sortir photographier dès que possible :)
Si vous avez d’autres tuyaux sur la photo d’automne à partager avec les autres lecteurs, n’hésitez pas à les poster en commentaires !

Et si vous avez des questions bien sûr, posez-les également dans les commentaires…

(Requêtes ayant mené à cet article)
  • tontonphoto fr
  • Observation d automne quel objectif
  • photo automne ile de france
  • photos automne
  • tres belles photos macro
  • tres jolie photo de lautomme bon contination

Vous aimerez aussi...

85 commentaires... et vous ?

(Ce blog existe pour vous, n'hésitez pas à participer pour le faire vivre !)
  1. arnaudthx dit :

    Merci pour ces conseils parfaitement adaptés à la saison.

  2. franjan dit :

    excellent ça donne envie… et les envies c’est comme les rêves faut les réaliser (quand on peut!!!!)

  3. BenJ dit :

    Merci pour ton article.
    Tu as atteint ton objectif, nous allons sortir prendre des photos

  4. Hervé dit :

    Bonjour Clément,

    Comme d’hab je suis bluffé par la qualité de tes images. c’est tout simplement magnifique. Garde la foi !!

  5. mary45 dit :

    Merci pour ses magnifique photos, en effet ca donne envie de sortir les appareil photos.

  6. Audrey dit :

    Super article simple, intéressant avec exactement le type d’infos que je recherche!
    Merci mercissssssssssssss!!!!

  7. VAN AERDE ERIC dit :

    Très belles photos et bonnes idées. Il serait intéressant de connaître la focale et l’ouverture utilisées. Encore merci pour vos conseils.

    • Tonton Photo dit :

      Merci ! Oui j’ai hésité à indiquer les focales et ouvertures, mais je me méfie beaucoup de ce genre d’informations, car il y a toujours des râleurs-donneurs-de-leçons pour infester les commentaires de leur venin sur ce genre d’infos (comme s’il existait une seule recette pour l’exposition d’une photo…). Comme je n’ai pas envie que les commentaires de ce blog accueillent ce genre de débats stériles, j’ai choisi de ne pas les indiquer.
      Cependant je comprends vos interrogations. Du coup, suite à votre remarque, j’ai un peu étoffé le paragraphe de conclusion pour expliquer le matériel que j’ai utilisé et mes principes d’exposition. J’espère que cela vous aidera !

  8. gusparking dit :

    Superbes clichés variés! +1 pour le commentaire d’Eric, les EXIFS en plus et on serait au top :-) !
    Attention, le champignon rouge à taches blanches n’est pas une amanite phalloïde mais une amanite tue-mouches.
    Merci pour l’article!

    • Johann dit :

      Toutes les photos me semblent prise à une grande ouverture. Elles respirent le f2.8 . La focale me semble être très souvent l’équivalent d’un 50 mm au format 35mm.

      Le post-traitement n’est pas évoqué. Il est très doux, mais punch bien les couleurs.il serait intéressant d’en dire plus dessus.

      • Tonton Photo dit :

        Merci. Effectivement j’avais prévu de tourner un tutoriel vidéo sur le post-traitement des photos d’automne, mais je ne sais pas si je trouverai le temps de le réaliser avant le départ du voyage-photo au Japon la semaine prochaine !

    • Tonton Photo dit :

      ooops ! Merci beaucoup pour le nom du champignon, je l’ai corrigé ;)

  9. Bernard dit :

    Merci pour ce superbe article et ces magnifiques photos !
    Tout simplement parfait !

    A lire et à re-lire…

  10. Pécourt dit :

    Merci pour tous ces bons conseils, bien utiles pour le débutant que je suis.

    Et félicitations pour ces belles photos en exemple.

    • Tonton Photo dit :

      Merci, j’en suis ravi. Suite à quelques commentaires j’ai un peu étoffé le paragraphe de conclusion, vous y trouverez donc quelques infos supplémentaires sur les conditions de prise de vues.

  11. Bill35 dit :

    Bravo Clément pour ces superbes photos et toutes ces explications.
    Comme d’autres, je serais intéressé de connaître les réglages utilisés.

    Merci d’avance.

  12. jeanot dit :

    Un grand merci pour tes conseils trés precieux
    Jeanot

  13. jeanot dit :

    J’ai pris quelques clichets : intitulés : couleurs d’automne mais je ne sait
    pas comment faire pour les publier ceux-ci afin de les critiquer !!
    Merci
    Jeanotr

    • Tonton Photo dit :

      Bonjour Jeanot, il n’est pas encore possible techniquement de publier des photos sur les commentaires du blog. Le mieux est d’envoyer un lien vers une galerie sur un blog, ou sur Flickr, ou 500px, ou Picasa…

  14. Kty dit :

    Merci pour tous ces bons conseils. Je suis débutante et ils vont m’être aussi très utiles..
    Les photos d’exemple sont magnifiques.
    Merci pour tout

  15. GoBois dit :

    Merci pour ces conseils bien alimentés en exemples magnifiques !
    Pour la macro : un conseil ? 100 mm ou 150 mm f/2.8 pour APS-C ?
    merci et bonne continuation

    • Tonton Photo dit :

      Merci !

      Pour la macro, j’aurais tendance à dire qu’un 150mm macro (soit un 300mm macro environ sur votre capteur APS-C ?) permettra de prendre des clichés encore plus rapproché des insectes (si tel est le sujet de vos photos), ce qui est une bonne chose.

      Par contre, il faut bien savoir que plus on augmente la focale, plus on amplifie les tremblements qui occasionnent du flou de bougé, et plus on réduit également la profondeur de champ… sachant que sur un objectif macro, la profondeur de champ est déjà très réduite.

      Y’a-t-il une grosse différence de prix ? Pour vous faire une idée, regardez des images faites avec ces deux objectifs sur des sites comme Flickr et 500px, cela vous donnera une bonne idée du rendu de chacun d’entre eux !

      • GoBois dit :

        Merci tonton de ta réponse ! en effet le 150mm risque de susciter plus de flou de bougé.
        cependant l’avantage du 150 est la possibilité d’être plus éloigné du sujet n’est-ce pas ? Cela pourrait être utile dans le cas de la prise de vue d’un insecte ou d’un paillon sans trop s’approcher pour l’apeurer et le faire fuir !
        Pour comparer des images suivant aussi les objectifs j’utilise ce site :
        http://fr.pixel-peeper.com/
        bonne journée

  16. chrisou dit :

    Merci pour ces explications très claires et ces belles photos qui donnent envie d’essayer.
    Le dernier article de chrisou : Composition florale d’automneMy Profile

  17. Lena dit :

    Merci pour ces bons conseils. De plus en plus ravie t’avoir découvert.
    Intéressée aussi par les réglages et matériels utilisés pour chaque photo. Peu importe les commentaires désobligeants, nous on a beaucoup à apprendre de toi….
    Bon voyage au Japon….

  18. Titbelsoeur dit :

    Merci pour tous ces conseils, ça pousse à sortir l’appareil même en ville !!!

  19. Gombarta dit :

    Merci Tonton Photo,
    J’étais justement en panne d’inspiration; Photos aux jolies couleurs, c’est vrai qu’il ne faut pas forcément aller bien loin.

  20. Seb dit :

    Un grand merci pour ces conseils/rappels bien utiles ;)
    Le dernier article de Seb : La photo du mois : Reflets d’AutomneMy Profile

  21. bruno dit :

    Merci pour tous ces conseils judicieux, photos toujours aussi belles qui nous font pâlir et nous incitent à prendre ces notes, l’ appareil avec nos objectifs et nous enfoncer dans les sous bois. ou regarder à nos pieds version microcosmos .
    En inscrivant les ouvertures, les vitesses ,le nbre d’ISO sur chaque photo permet de progresser plus rapidement. le cadrage est également très important. Merci et à très bientot .

    • Tonton Photo dit :

      Merci !
      Ok, devant le nombre de demandes je vais prendre le temps d’inscrire les infos d’exposition. Cela va demander un peu de délai car il faut que je reprenne les photos une par une, j’essaie de faire ça dans les tous prochains jours !

  22. ATL dit :

    Merci pour cet article et ces belles images. J’en ai fait quelques unes aussi à l’apogée de l’automne canadien pour ne pas dire québecois ;p

    A la prochaine.

  23. P.Dapim dit :

    Merci beaucoup très utiles tous ces conseils et oui ça donne envie de sortir avec l’appareil photo pour mettre en pratique !

  24. chanfi22 dit :

    Merci pour cet article et un grand bravo pour toutes les photos qui l’illustrent. C’est vraiment parlant et beau

  25. Patrick dit :

    Merci pour cet article, toujours de bonnes idées et des photos remarquables. La sortie en forêt est prévue pour ce week-end si le temps est avec nous.

  26. lyren dit :

    bonsoir je suis un p’tit nouveau je viens de d’écouvrir le site par hazard car je fait de la photo des oiseaux qui vienne se nourir dans mon jardin l’hiver car je leur donne a manger , mais dernierement je suis aller au lac du der pour admirer les grues cendrée , j’ai fait quelque photo reussie mais je possede un simple appareil photo numerique c’est un samsung s760 avec un zoom de 6,3 – 18,9 mn je ne c’est pas trop a quoi corespond ces chiffre car je suis un amateur et je voudrais essayer de me « perfectionner » car mon apareil est un peu juste pour ce que j’ai pu voir au lac du der .

  27. mh dit :

    bonjour Clément,
    merci pour cet article qui répond en grande parties aux questions que je me posais…
    tes photos sont juste « sublimes » et me donnent envie de continuer à m’exercer de plus belles.
    bonne continuation
    mh

  28. scotch dit :

    A mon tour de vous dire merci, heureusement que « ceux qui savent » acceptent de partager avec « ceux qui veulent apprendre ». Très bon article, qui donne vraiment envie de sortir prendre qq photos .. (bon, je vais attendre le lever du jour quand meme hein ?). Bon voyage au Japon.

  29. Oeilderachel dit :

    Merci pour tous ces conseils qui me seront très utiles aux prochaines apparitions du soleil !!

  30. Super! Merci pour ces conseils :)

    Venant plutôt de la photo d’architecture, j’ai intuitivement une manière un peu différente de regarder la nature, qui je pense peut également donner de bons résultats, mais je saurai me souvenir de ces astuces!

    Par exemple cet arbre à 11mm, F11 :
    https://www.facebook.com/finestown/photos/a.865326263508319.1073741838.842468432460769/866744363366509

    Bien à vous.

  31. Valé dit :

    Merci pour tous ces conseils. Tout ceci donne envie de sortir prendre des photos. Les vôtres sont magnifiques et j’en suis bien loin!!!!!!! J’espère pouvoir en faire autant un jour. J’ai du boulot. ;-)
    Encore merci et bonne continuation.

  32. Mothaline dit :

    Comme je suis pour un petit séjour en France, je vais en profiter pour faire des photos d’automne que je ne vois pratiquement jamais, donc merci pour ces conseils.

  33. laetitia dit :

    Waouw ! Je viens de tomber au hasard sur ce blog, j’adore ! :) Les articles sont supers, et trés ciblés… que dire ? Merci à vous. C’est a votre générosité et votre pédagogie qu’on voit que vous êtes un autodidacte. Bravo pour ce blog, je vais fouiner les autres articles…
    Une nouvelle lectrice ;) .

  34. Philippe dit :

    Bonjour, excellent article! A quand le même type pour..;L’hiver?…. ;-)
    Petite question sur la profondeur de champs:
    les objectifs très ouverts (F/2.8 par exemple) ont -ils la même influence que lorsqu’on « ouvre » soi même le diaphragme de son appareil photo, afin de diminuer la profondeur de champs? Et dans ce cas, les 2 s’additionnent? se multiplient?
    Continue à faire vivre ce blog qu j’ai découvert par le tuto LR très sympa!
    Philippe

    • Tonton Photo dit :

      Merci Philippe ! Effectivement je publierai un article sur l’hiver, dès que je trouverai le temps d’aller faire quelques photos :) Les jours de gel sont assez inspirants :)
      Pourrais-tu reformuler ta question sur le diaphragme ? Je ne suis pas sûr de bien comprendre… Merci

  35. noureddine dit :

    Bonjour
    ça serait super d’indiquer en chiffres les ouvertures de ces photos que je trouve sublimes
    ça serait très intéressant pour les novices comme moi
    Pour les donneurs de leçons qu’ils aillent voir ailleurs
    Merci

  36. noureddine dit :

    Merci pour votre réponse

  37. Mam dit :

    Merci pour ces conseils. Ils me donnent beaucoup d’inspirations.

  38. Vale dit :

    Bonjour, je te remercie pour tes conseils – j’ai une question : j’ai vu dans la rue une blogueuse asiatique qui se photographiait avec une tout petit appareil photo et un pied ultra fin – pourrais-tu nous faire un article sur le type de matériel utilisé par ces blogueurs qui se mettent en scène et se photographie dans la rue ? Merci V

  39. vale dit :

    oui quel genre d’appareil les blogueurs sont suceptibles d’utiliser et leur technique photos. bien sure ca va peut etrete demander d’enqueter mais ca serait interessant. merci

  40. Sophie dit :

    Merci pour cet article ! Je débute et j’aime beaucoup la macro, je me réjouis de pouvoir tester tous vos conseils avec les derniers jours d’automne !

  41. Godefroid dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ce merveilleux site qui se rapproche tellement de mon « esprit photographique » que j’en reste pantois … !
    Mêmes idées, mêmes goûts pour les lumières, la macro, les contre jours avec en ce qui me concerne moins de talent …bien évidemment.
    Mais grâce à ce site je sens que je vais rapidement progresser en suivant les conseils si généreusement dispensés …
    Merci .
    Photographicalement
    Jean-Claude.

  42. Bonjour Clément,

    Ravis d’avoir découvert ton blog, je viens de visionner tes tutoriels sur Ytube
    C’est formidable !

    C’est ma première résolution en cette rentrée scolaire, Je vais suivre désormais tes cours avec assiduité.

    Merci à toi

    Seddik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Affichez la dernière publication de votre blog dans ce commentaire

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin