5 types de lumières à connaître pour donner du caractère à vos photos

5 types de lumières à connaître pour donner du caractère à vos photos

13
Publié dans : Niveau débutant

Vos photos sont fades, banales et sans relief et vous ne savez pas comment y remédier ? Pas de panique, Tonton Photo est là pour vous aider… ;)
 
L’une des sources du problème vient sans doute de votre manque d’observation de la lumière. Que vous preniez des photos avec un réflex ou avec un téléphone mobile, savoir observer la lumière et modifier vos prises de vues en conséquence sera essentiel à vos progrès photographiques.
 
L’idée de cet article est de ne plus jamais vous contenter de capter une bonne lumière par hasard, mais bien par volonté et maîtrise de la photographie :)

Plusieurs facteurs distinguent un cliché banal d’une bonne photo, ou encore une bonne photo d’une photo superbe. L’exposition, la composition, et la capacité à capter un instant précis comptent parmi ces facteurs essentiels… ainsi que la lumière, un élément à ne jamais oublier.
 

La qualité d’une lumière peut radicalement influencer la qualité de votre image : si elle peut conférer une platitude totale à votre photo, elle peut surtout lui donner une belle profondeur en faisant exploser les contrastes et les couleurs.

 
Pour commencer, précisons que je n’aborderai dans cet article que la lumière naturelle. La maîtrise de la lumière en studio ou avec votre flash cobra mérite en effet un article à part entière. Nous aurons bien d’autres occasions d’y revenir.
 
La nature nous offre chaque jour une palette de lumières variées, selon l’heure du jour et la saison en cours. Il existe ainsi des types de lumière divers et variés : dure, douce, froide, chaude, laiteuse, colorée, etc.
 
La direction de la lumière est également à prendre en compte : est-elle directe, angulaire, verticale, horizontale, frontale, ou dans le dos ?
 

Apprendre à observer la lumière, c’est aussi apprendre à mieux construire ses photos.

 

La lumière de midi

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos : la lumière de midi

Ce joli paysage côtier suédois aurait pu donner une très belle photo. Mais je me trouvais à cet endroit sous la lumière de midi, sans possibilité de revenir à une heure plus flatteuse. Résultat : la lumière écrase tout, il n’y aucun relief, la photo est plate et banale © Clément Racineux / Tonton Photo

La lumière de midi n’est généralement pas l’amie des photographes. Très lumineux et à la verticale de notre planète, le soleil « écrase » tout : les ombres sont alors projetées vers le bas et deviennent très sombres, alors que les zones de couleurs claires sont rendues trop claires, sans détails (on dit alors que les détails sont « cramés » par trop de lumière). Il en résulte des photos trop contrastées pour les portraits, et pas assez pour les paysages. Je m’explique :
 
- Pour les photos de portraits, les zones très sombres se retrouvent la plupart du temps dans les orbites oculaires et juste sous le menton. Le rendu du visage est alors très dur : les angles du visage sont mis en exergue ainsi que la moindre imperfection de la peau, et on peine à saisir le regard du sujet car il se perd dans les ombres.
 
- Quant aux paysages, ils sont complètement écrasés par la lumière. Les ombres étant projetées vers le bas, le paysage manque de contraste, et donc de relief, ce qui le rend plat et peu intéressant d’un point de vue photographique.
 

Les « Golden Hours »

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos : les Golden Hours, ou heures dorées

Pendant les heures dorées, et si la météo le permet, les couleurs rouges et jaunes s’enflamment, engendrant des ciels magnifiques et des couleurs très chaudes. Il s’agit toujours d’ambiances très photogéniques à ne pas manquer. Ici à Stockson’ Sands, Australie.
Photo argentique sur diapo Fuji Velvia 50 © Clément Racineux / Tonton Photo

(…ou « heures dorées » en bon français)
 
C’est en début de matinée ou en fin d’après-midi que l’on trouve les lumières les plus intéressantes, celles qui valorisent le plus un sujet ou une scène. Le soleil est bas sur l’horizon, à l’horizontal : il projette alors des ombres longues, douces et profondes qui confèrent beaucoup de relief aux images en définissant clairement les contours des sujets qui accrochent la lumière.
 
De plus, en raison de cet angle faible, la lumière prend à ces heures une teinte douce et chaude due à la brume atmosphérique. On peut alors profiter de teintes variant du jaune au rouge en passant par une belle palette d’orangés.
C’est un moment idéal pour prendre un paysage en photo car les heures dorées le valoriseront énormément.
 

N’oubliez pas de bouger pour faire en sorte que votre sujet principal soit bien éclairé par cette lumière chaude, tout en veillant à ce que l’on distingue bien les longues ombres. Cela donnera du relief, de la profondeur à votre photo.

 

Les « Blue Hours »

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos : les heures bleues, ou "Blue hours"

Quelques secondes après que le soleil ait disparu derrière l’horizon, le ciel se teinte majoritairement d’une lumière froide bleutée. Plus on est proche du coucher du soleil, plus quelques teintes chaudes subsistent, offrant une jolie palette de couleurs qui disparaîtront progressivement dans une couleur bleue nuit, puis dans le noir. Ici au Panama, archipel des San Blas. © Clément Racineux / Tonton Photo

Quant aux heures bleues, il s’agit de l’instant qui précède le lever du soleil, et qui en suit immédiatement le coucher.
 
À ce moment précis et fugace, la lumière prend de jolies teintes allant du bleu sombre à un bleu plus clair en passant par des notes d’indigo, de rose, de violet ou d’orangé : l’occasion de donner une atmosphère rêveuse, mystique, claire-obscure ou encore mélancolique à vos images, selon l’endroit et l’heure du cliché.
 
Le plus délicat avec les heures bleues, c’est de ne pas sous-exposer l’image (comme il s’agit d’une période entre nuit et jour, les parties sombres de l’image pourraient être trop noires), ni de la sur-exposer (dans ce cas vous perdriez une bonne partie des teintes bleutées qui font tout l’intérêt de ces instants).
 

Levez-vous tôt ou patientez jusqu’après le coucher du soleil : votre effort sera récompensé par des photos aux ambiances assurément fortes !

 

Le contre-jour

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos :  le contre-jour

Je voulais prendre en photo de jolies grappes de raisins dans un vignoble de Provence. Mais la lumière était à contre-jour des grappes les plus belles. Du coup j’ai cherché un pied de vigne bien feuillu, et j’ai cadré de manière à ce que des feuilles cachent en partie le soleil. J’ai ainsi pu capter ce beau halo lumineux, tout en conservant une bonne exposition de mon sujet principal (la grappe de raisin), et en bénéficiant des magnifiques couleurs provoquées par le rétro-éclairage des feuilles. © Clément Racineux / Tonton Photo

Il s’agit de la lumière qui éclaire votre sujet par derrière. Ce type de lumière peut vraiment être très joli, mais il est difficile de savoir le travailler correctement lorsque l’on débute.
 
En effet le piège le plus courant est de réaliser une photo en contre-jour complet : le genre de photo où votre sujet est dans le noir, et l’arrière-plan sur-exposé, voire complètement « brûlé ». Même si dans le meilleur des cas vous parvenez à correctement exposer votre arrière-plan, le principal sujet étant tout noir, réduit à l’état de vague silhouette, votre photo sera complètement ratée.
 
Cet article ne traitant que de lumière naturelle, voici une solution naturelle, sans besoin d’accessoire complémentaire comme un flash cobra ou un réflecteur :
la seule solution pour ne pas rater une photo de paysage ou de portrait alors que le soleil éclaire votre sujet dans le dos… est de bouger avec votre corps :
 

décalez-vous avec votre appareil pour chercher le bon angle, celui où le soleil sera caché derrière votre sujet, ou bien derrière un élément de la scène. C’est le seul moyen de ne pas réduire votre sujet à l’état de silhouette sombre. De plus, le soleil produira de jolis rayons qui envelopperont l’élément qui le cache.

 
Je vous conseille aussi de légèrement sous-exposer votre cliché, pour éviter que le ciel ne soit trop clair.
En réalité, maîtriser le contre-jour n’est pas si compliqué. Il s’agit juste d’être patient et de pratiquer un peu pour acquérir les bons réflexes.
 

Brouillard & Nuages

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos :  le brouillard & les nuages

Photo prise en Baie de Somme en plein brouillard matinal. Ne vous fiez pas au grand angle, on n’y voyait pas à 10 mètres. L’ambiance était incroyable. J’ai commencé par prendre simplement le paysage. Mais la photo était plate sans intérêt. En rajoutant un personnage, l’échelle et l’ambiance sont restituées. Il aurait été dommage de rater une lumière comme celle-ci… © Clément Racineux / Tonton Photo

Un temps très nuageux ou un brouillard épais peuvent se révéler être d’excellentes opportunités pour les photographes. En effet les gouttelettes d’humidité rassemblées dans la brume agissent comme un diffuseur géant, créant une lumière très douce et très diffuse.
 
C’est exactement dans ce genre de situations que vous pouvez sortir une image totalement ennuyeuse, ou bien profiter de la lumière pour créer une ambiance laiteuse, rêveuse, romantique ou encore mélancolique.
 
Parfois, les couleurs deviendront quasi-monochromes, ce qui rendra l’atmosphère encore plus mystérieuse.
Bref, il s’agit d’un excellent moment pour sortir votre boîtier photo !
 
Le défi majeur consiste à trouver la bonne exposition : si vous sous-exposez, l’ambiance risque d’être trop terne. Mais si vous sur-exposez, alors vous risquez de finir avec un brouillard couleur blanc fluo, ce qui sera très moche. Il faut réussir à conserver de la « matière », à conserver des nuances de gris pour bien restituer l’ambiance.
 

La lumière latérale

Tonton Photo • Type de lumière à connaître pour donner du caractère à vos photos : la lumière latérale

Sur ce portrait d’un barbier indien, la lumière arrive de la droite (on voit bien la démarcation sur l’arête du nez), donnant du relief à l’image. © Clément Racineux / Tonton Photo

Une lumière dite latérale est une lumière qui n’éclaire qu’un seul côté de votre sujet. Elle est idéale pour la photographie de portrait.
 
Par exemple si vous positionnez votre sujet à côté d’une fenêtre, le visage non pas face à elle mais de côté, en exposant l’un de ses profils à la fenêtre, alors une partie de son visage sera éclairée, et l’autre ne le sera pas.
 
Selon l’heure du jour, la lumière sera plus ou moins dure, plus ou moins contrastée. Si possible, essayez d’attendre une lumière plutôt douce car, encore une fois, les lumières dures ne sont pas du tout flatteuses pour les portraits. En attendant le bon moment, cette lumière latérale assurera à coup sûr de jolis contrastes qui donneront du relief à votre photo.
 
Ce type de lumière fonctionne également très bien en photo d’architecture. Elle peut notamment amplifier des lignes de perspectives.
 
 
 
 

À vous de jouer ! Exercice pratique !

Lors de votre prochaine réunion de famille, plutôt que de prendre simplement une photo de votre grand-père à table, demandez-lui de se décaler 30 secondes près de la fenêtre, non pas face à elle mais bien de côté, en lui présentant son profil.
Reculez un petit peu, zoomez légèrement pour donner un peu de profondeur de champ, et déclenchez (si vous utilisez un mode automatique, faites le point sur la zone la plus claire du visage).
Le tour est joué, vous devriez avoir réussi un joli portrait en lumière naturelle ! (Évidemment, ça fonctionne aussi avec votre belle-sœur, votre meilleur ami ou votre chien…)

 
La gestion de la lumière est un élément essentiel des qualités d’un photographe : alors ouvrez les yeux ! Soyez attentif à la lumière ambiante, observez comment elle tombe sur votre sujet, et changez votre angle de vue en conséquence : vous progresserez à coup sûr !
 

Et vous, avez-vous l’habitude de faire attention à la lumière ambiante avant de déclencher ? Avez-vous senti la qualité de vos images progresser après ce petit exercice pratique ?

…partagez vos retours d’expérience dans les commentaires !

(Requêtes ayant mené à cet article)
  • types de lumières
  • type de lumiere
  • types de lumière
  • type lumière photographie
  • sortes de lumiere
  • sorte de lumiere
  • quel types de lumiere existe tile
  • photo creer ambiance lumiere
  • les différents types de lumière
  • donner cote mystique au photo

Vous aimerez aussi...

13 commentaires... et vous ?

(Ce blog existe pour vous, n'hésitez pas à participer pour le faire vivre !)
  1. Josiane64 dit :

    Bonjour Tonton Photo,
    Je viens de m’inscrire sur ton site car je cherche à m’améliorer car je ne me sers pas du tout de mon appareil photo car je ne connais pas toutes les astuces. Je t’écris car hier comme il faisait très beau après des jours de pluie, je me suis promenée au bord de la Nive et bien sûr j’ai pris des photos. Mais j’aurais une question.
    Sur toutes les photos où l’on voit le ciel, il est blanc alors qu’il était très bleu et je trouve que cela enlève un peu de cachet. Comment faut-il faire pour garder ce ciel bleu ?
    Merci d’avance pour ta réponse.
    Amitié et merci pour ton site qui, je sens, va me rendre service.
    Bonne fin de journée.
    Josiane
    Le dernier article de Josiane64 : SUR LES BORDS DE LA NIVEMy Profile

    • Tonton Photo dit :

      Bonjour Josiane,
      merci pour ton commentaire. Ce problème est dû à l’utilisation du mode automatique de ton appareil. Quand tu cadres avec ton viseur, il faut bien veiller à mettre les collimateurs au bon endroit dans la scène. En effet ton appareil va calculer l’exposition en fonction des éléments que tu vises avec tes collimateurs. Si tu vises une zone sombre de la scène, alors l’appareil va avoir tendance à éclaircir tout le reste pour avoir une exposition moyenne correcte… Il faut un peu s’entraîner pour bien saisir le principe.
      Par exemple si la rivière que tu prenais en photo était très sombre et que tu as placé les collimateurs sur cette couleur sombre, alors ton appareil a éclairci toute l’image, dont le ciel, pour faire une exposition moyenne correcte. C’est pour cette raison que le ciel est devenu trop blanc.
      Pour éviter ce problème il aurait fallu viser sur les berges si leur couleur était plus claire que celle de l’eau, ou bien sur une partie ensoleillée de la rivière, etc, etc…
      Tu peux lire mon article sur la photo de neige, j’y parle justement de cette astuce qui consiste à viser volontairement un endroit précis de la scène puis à recadrer avant de déclencher.

  2. Kevin dit :

    Salut Tonton,
    En tant que nouvel arrivant sur ton blog, j’épluche les articles les uns après les autres et plutôt goulûment !
    Une petite info supplémentaire concernant la lumière de midi : j’ai récemment vu le travail d’un photographe brésilien dans un HS de Courrier International (juillet-aout 2013, spécial Brésil. D’ailleurs, toi qui y es allé il y a peu, je te le conseille). Il met justement à profit cette lumière écrasante dans ses photos. Personnellement j’aime beaucoup. Il s’appelle Julio Bittencourt et on peut retrouver ses clichés sur le lien suivant : http://www.themorningnews.org/gallery/swimming-to-rio.
    Encore bravo pour le remarquable travail que tu fais sur ce blog (accessibilité, interactivité, clarté, aspect ludique), continue !
    Kevin

    • Tonton Photo dit :

      Merci Kevin !
      ça me fait très plaisir :)
      Merci pour le tuyau sur Julio Bittencourt, c’est intéressant et pas banal ! J’ai l’impression qu’il sous-expose pas mal pour donner cet aspect très particulier…

  3. Howen dit :

    Moi aussi je (re)garde tes articles presqu’en livre de chevet…
    Un article sur la lumière artificiel et principalement avec le(s) flash(s) seul, en déporté ou à plusieurs…ainsi que les « triggers » serait vraiment le bienvenu…
    C’est un sujet peu traité. Pas mal de photographe passionné disent même ne pas aimer ce type de lumière…
    Mais je crois personnellement qu’il y a bien des avantages à en tirer… non?
    Bien cordialement à toutes et tous,
    Howen

  4. Aza dit :

    C’est aza pas axa

  5. lyrence dit :

    Merci pour tous ces conseils….

  6. lyrence dit :

    Je suis en train d’éplucher ton blog… mais c’est une mine d’or, whaou que de conseils!!! Dommage pour moi de ne pas l’avoir découvert plus tôt car j’ai fait un voyage en Norvège en hiver les aurores boréales étaient magnifiques mais hélas mes photos…….un désastre!!!!!
    Je pense que je vais consulter ton blog souvent…

  7. Claude Spitaels dit :

    Monsieur,

    Merci pour votre aide,cela m’aide énormément
    Encore bravo !

    Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Affichez la dernière publication de votre blog dans ce commentaire

Page optimized by WP Minify WordPress Plugin