Tonton Photo

Guidez le regard avec force grâce aux perspectives

18 Commentaires
Après la règle des tiers, nous allons aujourd’hui aborder une nouvelle astuce de composition : la perspective et les lignes directrices.
Vous avez peut-être souvenir d’avoir étudié ce sujet à l’école, dans les cours de dessin ou à propos de peinture classique. Il s’agit du même principe, appliqué à la photo : l’idée est de donner de la force, du volume et surtout de la profondeur à vos clichés.
On commence donc par de l’analyse d’image, puis on passera aux travaux pratiques 🙂

La théorie

La photo qui sort de nos appareils est une image en 2 dimensions (2D) : longueur et largeur. L’idée avec les perspectives, c’est de rajouter une illusion de troisième dimension (3D), la profondeur, en guidant le regard du « spectateur » à l’intérieur de l’image.
 

En pratique

Pour donner cette illusion de 3D, vous devrez utiliser des « artifices » trouvés au hasard de l’environnement dans lequel vous prenez la photo.
Voici donc quatre exemples concrets pour illustrer ce principe. Je vous les présente en ordre croissant de complexité :
 

Exemple n°1

Pour ce premier exemple, voici une situation plutôt commune que chacun pourrait rencontrer : il s’agit juste d’une photo-souvenir entre amis, sans prétention particulière. Je me trouvais à l’arrière d’un petit groupe, et nous écoutions le guide nous parler du comportement de la chouette lapone en l’imitant par de grands gestes.
 
Tonton Photo • Comment guider le regard grâce aux perspectives • Exemple n°1
« L’histoire » à raconter dans cette image ? Comme il s’agissait d’une photo souvenir, la seule ambition était de se rappeler de ce moment sympa, c’est-à-dire du groupe écoutant attentivement en file indienne face à un personnage truculent. Voici donc comment j’ai procédé :
 
1/ je me suis déplacé latéralement, de manière à bien restituer l’ambiance de file indienne : ainsi, on peut voir distinctement les personnes devant moi. Celles-ci forment une ligne de perspective qui guide le regard jusqu’au personnage en train de nous faire face.
 
2/ j’ai ensuite affiné mon cadrage jusqu’à ce que le guide se retrouve à peu près sur la ligne de tiers verticale de droite, pour assurer l’équilibre de la photo.
 
3/ enfin, j’ai ajusté mon focus (la netteté) sur le guide, celui-ci étant le personnage principal.
 

La combinaison des lignes de perspectives et du flou de premier plan guident notre regard jusqu’au sujet de la photo : ce chouette personnage qui bat des ailes 😉

 

Exemple n°2

Voici un autre exemple très simple, pour une situation plutôt banale. Cette ancre était plantée dans le sable.
Si je m’était contenté de prendre l’ancre, la photo aurait été parfaitement inintéressante. L’idée était donc d’intégrer dans ma composition la barque à moteur en arrière-plan, pour donner du volume à l’image :
 
Tonton Photo • Comment guider le regard grâce aux perspectives • Exemple n°2
1/ je me suis rapproché de l’ancre pour bien la mettre au premier plan. Le fait que la barque soit dans le flou d’arrière-plan permet de conserver l’ancre comme sujet principal de la photo, tout en suggérant à quoi elle sert.
 
2/ je me suis déplacé de manière à ce que la corde dirige le regard vers la barque. En mettant l’ancre à droite, la corde traverse toute l’image en diagonale jusqu’à la barque, ce qui donne du volume à la photo car le sujet prend tout le cadre.
 
3/ Je me suis aussi déplacé de manière à ce que la barque sorte de la ligne d’horizon (c’est-à-dire qu’une partie de l’embarcation dépasse de la ligne d’eau. Elle a ainsi pour arrière-plan le ciel). Si elle avait été strictement alignée dessus, la photo aurait été plate. De cette manière, il y a un peu plus de relief. Par ailleurs, la ligne d’horizon constitue également une ligne qui dirige le regard vers la barque.
 
4/ j’ai attendu qu’une vague vienne s’échouer au plus près de moi avec une légère épaisseur d’écume, pour donner du mouvement et des couleurs à cette photo, et j’ai déclenché ! 🙂
 
Au préalable, j’avais essayé dans mon viseur de faire l’inverse : mettre l’ancre à gauche et la barque en haut à droite. Mais le cadrage fonctionnait moyennement, il y avait moins de force. Probablement parce-que la barque, dirigée vers la droite, se trouvait « collée » à la droite du cadre. Il n’y avait donc pas de respiration. En la mettant à gauche, elle dirige notre regard vers la droite et suggère les grands espaces du large.
 

Exemple n°3

Voici un exemple un peu plus complexe. Cette agricultrice Bijago de Guinée-Bissau expliquait aux responsables d’un projet de protection des hippopotames marins que ceux-ci détruisaient très régulièrement son champ d’arachide. Ce matin là justement, elle découvrait un nouveau trou béant dans sa clôture, réalisé par un hippopo qui s’était visiblement goinfré dans la nuit 😉
 
Tonton Photo • Comment guider le regard grâce aux perspectives • Exemple n°3
Vous connaissez donc maintenant l’histoire à raconter dans cette photo. Mais la composition n’était pas évidente car je n’avais pas beaucoup d’espace pour bouger (il y avait des gens qui me gênaient sur le côté droit, et une clôture sur ma gauche), ni de temps pour réfléchir. Il fallait faire vite avant que cette femme ne se remette debout (étant énervée, elle passait son temps à se lever, à discuter, puis à se baisser à nouveau pour constater les dégâts). Si je m’étais mis derrière elle, on aurait vu un dos face à un trou et des petits plans d’arachide en arrière-plan. La photo aurait été probablement plate et sans intérêt.
 
En me déplaçant le long de la clôture, la photo prend en revanche une autre dimension :
 
1 / la ligne de clôture fait instantanément comprendre que ce filet est une séparation, il sépare deux champs (on voit bien les herbes sauvages à droite, et l’alignement d’une culture à gauche),
 
2/ Le regard est immédiatement dirigé vers ce grand trou : on comprend qu’il y a une dégradation,
 
3/ La forme du filet renvoie vers le regard de la cultivatrice…
 
4/… qui renvoie lui-même dans la direction du champ d’arachide.
 

Dans cet exemple, les perspectives permettent un jeu de « ping-pong du regard » qui guide les yeux vers les différents niveaux de lecture de cette photo.

 

Exemple n°4

Voici une opportunité photogénique qu’il ne fallait pas manquer : ce pont de cordes en pleine jungle constituait un formidable moyen de donner de la profondeur à l’image. Les cordes partent de l’extérieur du cadre et se rapprochent au niveau de la personne. Ces lignes directrices créent une perspective idéale. Le regard est instantanément dirigé vers le sujet de la photo.
 
Tonton Photo • Comment guider le regard grâce aux perspectives • Exemple n°4
 

Si je m’étais contenté de prendre la photo sans réfléchir à ma composition, la perspective n’aurait pas été aussi forte.

 
Voici donc ce que j’ai fait :
1/ je me suis baissé pour que les cordes puissent prendre tout le cadre, de haut en bas (pour donner toute sa force à la perspective, mais aussi pour créer une atmosphère plus forte, pour « raconter l’histoire » de cette image, c’est-à-dire que nous marchons dans un décor très sympa, en pleine jungle et sur des ponts de corde).
 
2/ j’ai bougé latéralement pour que les cordes se rejoignent bien au niveau de la personne photographiée, ce qui donne un bel équilibre à l’image, et ce qui dirige surtout le regard vers elle.
 
3/ j’ai me suis également positionné de manière à ce que les cordes ne cachent pas ce rocher en pleine lumière, car celui-ci contribue à « raconter » l’ambiance de cette image : on y voit en effet l’eau qui s’écoule sous le pont.
 
4/ je ne me suis pas trop baissé quand même, afin de pouvoir intégrer dans le cadre ces feuilles ensoleillées qui « ferment » le cadre et empêchent le regard de partir ailleurs que vers le sujet. Ils contribuent par ailleurs à l’ambiance de la photo.
 
5/ enfin, j’ai positionné mon sujet sur la ligne de tiers supérieure (grosso modo) pour bien équilibrer l’image.
 

En conclusion

Vous l’avez compris, les lignes de perspectives donnent beaucoup de force à vos compositions photos car elles ajoutent de la profondeur, et donc du volume.
 

Selon les situations dans lesquelles vous vous trouverez :
• vous pourrez vous contenter de vous déplacer pour intégrer dans le cadre des lignes de perspectives déjà présentes (exemples 2 et 4),
• ou bien, dans le cas où aucune ligne n’existe réellement, vous devrez véritablement composer la photo pour créer une perspective (exemples 1 et 3).

 

À vous de jouer : exercice pratique !

Chez vous ce soir, prenez votre appareil et reproduisez le principe de cette photo (oui, vous avez le droit de copier ! 😉) :
 
Tonton Photo • Comment guider le regard grâce aux perspectives • Exemple n°5
 
Les étapes à réaliser sont les suivantes :
1/ posez un petit objet au coin d’une table (carrée ou rectangle de préférence, car sur une table ronde cela risque de fonctionner beaucoup moins bien ;)).
 
2/ Baissez-vous, et posez votre appareil sur la table, à hauteur de l’objet.
 
3/ Éloignez votre appareil de l’objet (entre 50cm et 1m par exemple), et veillez surtout à intégrer dans le cadre la ligne que forme le bord de la table : elle guide le regard vers l’objet.
 
4/ Réglez la netteté sur l’objet, et déclenchez !
 
Et voilà ! Vous venez de créer une ligne de perspective qui guide le regard dans votre image, vers le sujet principal de cette photo : le petit objet. Bravo !
 
Maintenant que vous avez bien compris le principe, vous pouvez vous amuser à photographier les lignes de perspectives créées par la rambarde d’un escalier, la ligne de démarcation d’une route (prenez une route de campagne désertée, c’est plus prudent 😉), une rue entourée d’immeubles ou encore un chemin forestier entourés de grands arbres…
Alors sortez, et entraînez-vous ! 🙂

 

Et vous, aviez-vous déjà l’habitude d’utiliser le principe des perspectives dans vos photos ?
Avez-vous réussi à reproduire le petit exercice pratique ?

Dites-le dans les commentaires, et dites-moi aussi si ce genre d’article avec analyse d’images vous plaît ?

18 Commentaires

  1. Samir

    15 janvier 2013

    Ton exemple n°2 est vraiment très bon, je pense que cela aidera beaucoup d’amateurs à progresser ! Je prépare moi aussi une série d’articles sur le sujet 😉
    Le dernier article de Samir : Réussir ses photos d’enfants : Interview de Lisa de ToutPetitPixelMy Profile

    Répondre
    • Tonton Photo

      15 janvier 2013

      Merci Samir !

      Répondre
  2. krisprolss

    15 janvier 2013

    Super tonton, continue à nous apprendre des petits trucs comme ça.
    Je n’utilisais pas les perspectives (enfin pas sciemment du moins) … mais maintenant j’y ferai attention !

    Répondre
    • Tonton Photo

      15 janvier 2013

      Merci Krisprolss pour ton commentaire ! (excellent ce pseudo ;))
      Je suis ravi si ces conseils peuvent t’aider à progresser et à prendre du plaisir en photo 🙂

      Répondre
  3. ludiphoto

    17 janvier 2013

    Salut, je ne fais pas vraiment la différence entre les perspectives et la règle des tiers. J’applique la règle des tiers, j’ai des perspectives, mais c’est pareil ou bien ? En tout cas je crois que je le fais inconsciemment.

    Répondre
    • Tonton Photo

      17 janvier 2013

      Salut Ludi,
      non la règle des tiers et la perspective sont deux choses différentes :

      > La règle des tiers permet d’équilibrer la composition de ta photo pour que les éléments composant l’image soient positionnés harmonieusement dans le cadre.

      > La perspective, quant à elle, guide le regard, que la règle des tiers soit respectée ou non. Elle implique une notion de profondeur.

      Exemple 1 : tu prends un portrait serré d’une personne sur fond de couleur unie, en positionnant son visage dans ton cadre selon la règle des tiers. La composition sera alors bien équilibrée, donc agréable à regarder, mais rien ne guide particulièrement le regard, et il n’y a pas particulièrement de profondeur (il n’y en a d’ailleurs pas vraiment besoin dans ce cas).

      Exemple 2 : tu prends cette même personne en photo, mais d’un peu plus loin, et le long d’une rambarde d’escalier. En te positionnant bien, la rambarde va guider notre regard du premier plan vers le visage de ton sujet au second plan. Il s’agit d’une perspective, même si tu n’as pas respecté la règle des tiers.

      Au final, il n’y a pas de technique meilleure que l’autre, et elles se complètent même très bien. Ce sont juste deux techniques de composition qu’il est bon de connaître pour tirer le meilleur d’une situation photogénique.

      Est-ce que je suis clair ? Est-ce que ma réponse t’aide ?

      Répondre
      • ludiphoto

        17 janvier 2013

        Oui, c’est super clair même. Dans ce cas je crois bien que je le fais inconsciemment comme je te disais. J’ai fait de la peinture et du dessin, donc c’est peut-être pour ça que je l’applique (sûrement pas tout le temps, mais en général oui), mais j’aime bien savoir que ce que je fais, je ne le fais pas qu’au feeling, parce-que comme ça je suis plus vigilante, et je sais pourquoi là j’ai réussi et là ça ne va pas ! Merci Tonton
        Le dernier article de ludiphoto : Le poids des mots, le choc des photosMy Profile

        Répondre
        • Tonton Photo

          17 janvier 2013

          Ok, super ! C’est exactement ça : le but est de ne plus faire une bonne photo par hasard, mais bien par maîtrise 🙂

          Répondre
  4. cori48

    26 décembre 2013

    Des explications tes claires que je vais tacher d’appliquer sur mes prochaines photos merci pour ce blog il est genial bonnes fetes de fin d’année

    Répondre
    • Tonton Photo

      17 février 2014

      Merci 🙂

      Répondre
  5. chanfi22

    6 février 2014

    Bonjour

    pour ma part j’avais déjà lu (et pratiqué) des articles sur la mise en œuvre de la perspective mais il faut bien dire que ce que tu as écrit est parfaitement clair.
    Cette idée de commenter la démarche de cadrage et d’agrémenter la photo de flèches et repères est parfaite.
    Un plus pour l’exemple N°2 qui est vraiment parlant avec un résultat super.
    Merci pour ce partage

    Répondre
    • Tonton Photo

      17 février 2014

      Merci !

      Répondre
      • rosalie

        30 juillet 2014

        merci pour vos conseils. j’ai commencer en automatique pour m’exercer à la règle des tiers, mes premières photos me semblent assez bonnes.j’ai encore du mal avec les focales et l’obturation .demain j’ajouterai les perspectives.

        Répondre
        • Tonton Photo

          4 août 2014

          Merci Rosalie et bon courage, à force de pratique vous allez vite progresser 🙂

          Répondre
  6. karoline

    19 mars 2015

    Salut tonton photo ! Encore une fois, tes articles sont parfaitement bien illustrés, sont très faciles à lire, et ton écriture donne envie de lire la suite. Les sujets sont bien choisis, je n’ai rien à redire ! Bravo bonne continuation
    Le dernier article de karoline : Kesako ? La terre vue par des drones !My Profile

    Répondre
  7. JP

    13 septembre 2015

    Ouahhh tout ce que je revais d’apprendre un jour!!!ben c’est ecrit dans ton blog! alors merci je commence juste a lire mais je me regale!

    Bravo

    Répondre
  8. Tonton Photo

    14 septembre 2015

    @Karoline et @ JP
    Merci beaucoup, vos messages me font bien plaisir 🙂

    Répondre

Laissez un commentaire

Attention : l'image que vous tentez de publier n'est pas valide. Si vous publiez votre commentaire, elle ne s'y affichera pas. Relisez d'abord les recommandations sur les formats d'images.

  Formats acceptés : GIF, PNG, JPG, JPEG. Largeur/Hauteur maximum : 1000px.
Merci de respecter ces dimensions sinon la photo sera trop lourde et la page sera lente à afficher pour tout le monde !
Pour redimensionner votre image, vous pouvez utiliser ce service gratuit : www.bloggif.com/resize (mettre 1000px dans chaque case de largeur/hauteur).
Affichez la dernière publication de votre blog dans ce commentaire

SUR LE MÊME THÈME